BIENVENUE

Ne quittez pas ce blog
sans avoir laissé trace de votre passage.

Petits messages, critiques, encouragements
ou commentaires... Tout sera bienvenu !

Mais surtout, ne restez pas anonyme.
Ainsi, je pourrai vous remercier !

Merci et bonne visite...


Louis


PS : Mes sites amis préférés sont tout en bas
et ma boîte mail attend vos messages :
louis.delville(chez)brutele.be...

jeudi 29 avril 2010

Invitation


Hier soir, nous avons rencontré des amis au match d'impro Charleroi/Bruxelles

La soirée a été excellente et le match de qualité. Deux équipes aguerries, un arbitre sachant se faire oublier et des spectateurs enchantés par ce qu'ils ont vu et entendu.

Pendant l'entracte, notre amie Anne nous a proposé de venir dans son école, l'Athénée royal de Jumet pour une après-midi contée avec les élèves de première rénové.

Inutile de vous dire que nous avons accepté de grand cœur et que nous nous réjouissons de retourner dans cet établissement où, il y a deux ans, nous avions été "responsables" d'une dictée !

Cette fois, il n'y aura rien de scolaire, si ce n'est le plaisir de lire et d'écrire et surtout de conter que nous allons essayer de faire passer aux chères têtes blondes.

mercredi 28 avril 2010

L'économe (marque déposée)


Vous connaissez toutes et tous ce petit ustensile de cuisine que l'on appelle un "économe". Il s'agit d'un petit couteau qui permet d'éplucher des légumes en réduisant l'épaisseur de l'épluchure.

Faites bien attention ce nom est une marque déposée et il faut donc l'utiliser à bon escient !

Pour en revenir à ce couteau, c'est un grand mystère à la maison... Depuis quelques années, ils disparaissent régulièrement de la cuisine ! Probablement cachés dans les épluchures de carottes ou de pommes de terre, ils se retrouvent dans le sac poubelle.

La semaine dernière, j'en ai acheté un nouveau qui, ce midi, s'est révélé tout à fait inefficace. Mes pas m'ont donc mené vers ce magasin où j'ai été remboursé à titre de "geste commercial" comme m'a dit le patron.

Puis, je me suis rendu dans un autre magasin pour acheter un "bon" économe.

Je vous tiendrai au courant de son utilisation et de ses qualités !

mardi 27 avril 2010

En français SVP ,


Suite au décès de notre amie Maria à Taïwan, la Belgique se distingue encore par ses absurdités administratives.

Pour pouvoir être sûr du décès, l'état civil réclame un certificat de décès original, avec les cachets, une traduction et un certificat de bonne traduction. Tous ces documents devant être présentés avec la bénédiction et les fameux cachets de l'ambassade belge, là-bas !

Le seul problème est que Taïwan et la Belgique n'entretiennent pas de relations diplomatiques ! Et qu'il n'existe donc pas d'ambassade belge à Taïwan, ni d'ambassade taïwanaise en Belgique...

Notre amie était belge depuis près de dix ans et dès l'avis de son décès, le paiement de sa pension a été arrêté...

Pays bizarre, cette Belgique, où deux administrations ont besoin de documents différents pour établir le décès d'un ressortissant.

Je penche plutôt pour un fonctionnaire "primaire" désireux de faire de l'excès de zèle !!!

lundi 26 avril 2010

Bonne mémoire !


Il y a de ces personnes qui ont une excellente mémoire et il y a ceux qui savent où trouver l'information qu'ils cherchent...

Notre visite dans ce restaurant dont je vous parle régulièrement nous a réjouis par la présence de cette fameuse bouteille de vin marocain promise il y a plus de deux mois. Ce midi, elle trônait à côté de la table que j'avais eu la bonne idée de réserver, elle semblait n'attendre que mon bon plaisir de la goûter !

Nous avons été très bien accueillis comme d'habitude, nous avons très bien mangé, comme d'habitude, le vin était très bon, comme d'habitude. Comme je m'étonnais que l'on se soit souvenu de cette bouteille, le maître d'hôtel m'a avoué qu'il avait jeté un coup d'oeil sur ce blog et qu'il y avait retrouvé l'article du 19 février...

Vous voyez bien que, de temps en temps, écrire un blog peut vous procurer une grande satisfaction.

Merci !

dimanche 25 avril 2010

Demandez le menu du jour


Pour continuer sur ma lancée d'hier, j'ai effectivement parlé latin aujourd'hui ! Par la grâce de ce conte dont je vous ai parlé et que je suis en train d'apprivoiser...

C'est qu'il est subtil, ce conte, il dissimule des choses, les laisse entrevoir un bref instant puis aussitôt se referme comme une huître.

De grands moments durant cette seconde journée, des moments tendres, des moments joyeux, des moments toujours vrais par la grâce des participants et surtout la conviction d'Yvan Couclet, excellent pédagogue et joyeux compagnon.

Quant à Micheline, je crois qu'il y en a encore qui salivent à l'énoncé des ingrédients des petits légumes farcis qu'elle a préparés.

Ah, ces épices fortes ou douces... Ah, ces viandes savoureuses ou encore cette calligraphie faite au sirop de Liège !

Bref, un dimanche gastronomique qui ne coûte pas trop cher et qui permet à chacun de manger à sa faim !

samedi 24 avril 2010

Contons, contons...


Une nouvelle formation nous attendait ce samedi à Mons.

Yvan Couclet de Parole Active a ainsi repris les grandes lignes de la théorie du conte. Comment déshabiller un texte pour le rhabiller ensuite, les phrases mono-informatives, l'importance des dialogues, la suppression des petits mots inutiles et superflus...

Tout cela m'a rappelé le bon vieux temps et les trois jours merveilleux passés aux Rencontres Pédagogiques d'été en 2003 avec celui qui allait devenir mon maître et ami, Paul Fauconnier !

Il est toujours bon de reprendre au début et de se remémorer les bases d'une activité. J'adore ainsi revenir en arrière et repartir de zéro dans bien des matières. Que ce soit le tir à l'arc ou le conte...

Bref, me voila face à "la bague magique" qui va devenir mon enfant. Même si je dois parler latin !

vendredi 23 avril 2010

Vengeance


Vous avez, comme moi, reçu ce coup de fil vous annonçant que vous aviez droit à un magnifique cadeau à condition de vous rendre au magasin X...

J'ai donc entamé une longue conversation avec la brave fille à l'autre bout du fil ! En résumé, j'ai passé mon temps à l'enguirlander et à lui faire comprendre que j'en avais marre de ces agressions ! Je l'ai menacée des flammes de l'enfer et j'ai exigé de parler avec son responsable. Ce qu'elle a bien sûr refusé, prétextant qu'ils travaillaient sans chef ! J'ai raccroché et j'ai repris ma lecture du journal...

Trois minutes après, le téléphone sonne... Celle-là, elle va payer !!!

Croyez-moi ou pas, ma correspondante précédente avait été traumatisée et a appelé la responsable au secours. Elle venait aux nouvelles... Je lui ai dit combien j'étais dérangé plusieurs fois par semaine.

Le meilleur arrive : ce call-center reçoit les listes de clients potentiels directement de Belgacom. Les numéros secrets sont simplement notés comme tels. C'est donc l'opérateur qui prendra la décision de ne pas les utiliser mais pourra, comme je l'ai fait remarquer, en prendre note !!!

Merci à Belgacom d'ainsi demander de l'argent pour un service inexistant ! Ils vont m'entendre aussi ceux-là !

jeudi 22 avril 2010

Ordre...


Nous venons de commencer les grandes manoeuvres...

Hier soir, en rentrant j'ai essayé en vain de trouver un CD d'installation de mon scanner qui ne fonctionnait plus que par intermittence. Je cherchais au mauvais endroit... et comme toujours dans ces cas-là, on cherche et on trouve autre chose !

Ce qui m'a mis de fort méchante humeur, c'est que plein de documents écrits par Micheline ont jugé bon de tomber !

Le plan quinquennal a donc été lancé et ce matin nous avons attaqué la salle de bain par la face nord. Et plus particulièrement l'armoire qui s'y trouve... Pharmacie dans sa partie supérieure et armoire de toilette en plus de réserve de produits d'entretien. La tâche nous a pris plus de trois heures qui ont surtout consisté à jeter plein de trucs inutiles accumulés au cours des années. Et comme Micheline est fort conservatrice, vous devinez sans peine qu'il y avait plein de choses à liquider.

Ah oui, à propos, mon scanner fonctionne de nouveau parfaitement. Merci Dave et Bill (Messieurs Packard et Hewlett !).

mercredi 21 avril 2010

Bonne soirée


Hier, nous recevions deux amis pour souper !

Eh oui, de temps en temps, nous recevons le soir. On ne peut pas demander à des personnes de prendre congé pour venir chez nous ! C'est qu'il y a encore des gens qui travaillent...

Un bon apéritif suivi d'un repas que nos hôtes ont eu l'air d'apprécier : Gazpacho amélioré, filet de porc fumé, chicons et pommes de terre rôties à la graisse d'oie, fromage de chèvre chaud sur toast, dessert maison et éclair venant d'une bonne maison ! Le tout arrosé d'un petit vin italien, d'eau gazeuse et terminé par un petit verre d'akvavit.

On a ri, on a beaucoup parlé (merci Gilbert Bécaud) et surtout on a pris grand plaisir à cette visite. Nous connaissons Karine depuis quelques années. Nous nous sommes rencontrés au concours de Surice qu'elle a brillamment gagné ! Quant à Johan, s'il est Gilles durant le carnaval, c'est aussi un joyeux convive.

Merci les amis !

mardi 20 avril 2010

Le sort en est jeté !


Comme vous le savez, depuis quelques semaines j'ai un problème de vision dû à une cataracte à l'œil gauche.

Aujourd'hui, j'ai été reçu (à l'heure !) par mon ophtalmologiste préférée qui a proposé de m'opérer.

Elle m'a bien mis au courant de ce qu'elle comptait faire et de ce que je devais faire. C'est-à-dire pas grand chose !

Nous nous sommes mis d'accord sur une date (fin juin) et une heure (7h30 du matin) pour cette intervention. Il faudra donc que je continue encore plus de deux mois à voir trouble d'un seul œil. Sauf quand j'ai bu, bien sûr !

Je suis soulagé de voir que cela avance comme je l'espérais et que bientôt, j'aurai retrouvé mon regard d'aigle et mes yeux de velours...

lundi 19 avril 2010

Elle écrit beaucoup !


Pas mal d'amis se sont posés la question de la rapidité d'écriture de Micheline.

Analysons le phénomène très scientifiquement ! Soit un atelier d'écriture généralement quelconque comme celui que nous fréquentons de temps en temps et encore ce matin.

Une consigne est donnée et tout le monde commence à écrire... En général, je remplis les deux côtés de la feuille qui nous est donnée d'une écriture en imprimé lisible et je fais très peu de correction. J'aime ces textes "bruts de décoffrage", comme on dit. Je peaufine le soir même (très peu d'ailleurs) lors de la recopie sur ordinateur.

Pendant le même temps, Micheline a écrit au minimum deux à trois feuilles recto-verso de son écriture illisible ou presque, avec plein d'abréviations qu'elle seule connaît et parfois en plusieurs couleurs (sans doute pour s'y retrouver). Le tout est parfaitement charpenté, tient en place et est presque publiable.

Je comprends pourquoi elle n'aime guère corriger ses textes, les ciseler, les peaufiner... Ils sont bons du premier coup !

Elle va finir par me donner des complexes...

dimanche 18 avril 2010

50 ans


Quelques belles rencontres aujourd'hui !

Nous étions invités par des voisins et amis à fêter avec eux et leur grande famille, leurs cinquante ans de mariage.

Entre les "discours" charmants des deux heureux jubilaires, celui de leur fille aînée et les cadeaux personnalisés de chacun de leurs neuf petits-enfants, nous avons pu faire connaissance avec la famille et d'autres amis invités comme nous.

Certains venaient de bien loin, de Saint-Sauvy dans le Gers, pour être précis. Soit à plus de 900 kilomètres à vol d'oiseau de Charleroi. Et comme j'ai promis à ces braves gens de parler d'eux, je tiens parole...

Des personnes charmantes, ces Français, venus dans notre pays pour fêter des amis mais aussi des grands voyageurs. Je suis fier et heureux qu'ils aient apprécié les quelques visites touristiques qu'ils ont faites dans la région et à Bruxelles.

Quant au reste de la famille, toutes et tous sont gentils et aimables, du plus petit au plus grand !

Merci pour cet excellent repas et cette journée chargée d'émotion et de gentillesse.

samedi 17 avril 2010

Souvenir, souvenir !


Je ne sais pas pourquoi mais aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'une expérience que nous avons vécue il y a plus de dix ans, un voyage en montgolfière !

Cela s'est passé entre Durbuy et Neuville-en-Condroz (au sud-ouest de Liège). Un merveilleux voyage !

Il faut dire que plus de trente engins sont partis presqu'en même temps pour un périple de plus de deux heures au-dessus des prairies, des champs, des forêts et des petits villages...

Une impression de calme, de douceur, rythmée par le seul bruit du brûleur mis en marche de temps en temps pour maintenir l'altitude. Une dizaine de personnes dans la nacelle d'osier, toutes tournées vers l'extérieur à la recherche des autres voyageurs, d'un endroit connu ou encore d'une belle photo à faire. Pas un bruit, pas un souffle puisque nous nous déplaçons avec le vent.

L'atterrissage ne fut même pas rude tant notre pilote était excellent. Tous les voyageurs ont replié le ballon et aidé à embarquer tout le matériel. De retour à Durbuy, nous avons été baptisés (au champagne) et nous avons dû sacrifier une petite mèche de cheveux à la flamme d'un petit brûleur avant de recevoir un beau diplôme.

De bien bons souvenirs !

vendredi 16 avril 2010

Une bonne nouvelle


Ce matin, le facteur a déposé une grande et grosse enveloppe venant de Chloé des Lys... C'était le huitième manuscrit de Micheline ! Sur une petite carte jointe les appréciations de comité de lecture et un grand OK !

Nous voici donc face à un travail que nous commençons à bien connaître : corriger les quelques fautes détectées (elles étaient pourtant bien cachées !), revoir deux ou trois petites phrases, faire corriger par notre équipe, peaufiner et cent fois sur le métier...

Le titre : "Humeurs grises Nouvelles noires", tout un programme !

A propos, si vous avez une idée pour la couverture, n'hésitez pas à nous en faire part. Pour le moment, nous n'avons pas encore réfléchi à ce point délicat...

Rien ne presse. Micheline n'a vraiment pas envie de sortir ce livre dans les semaines qui viennent. Et Chloé des Lys non plus !

jeudi 15 avril 2010

Du pain et...


Si vous êtes un habitué de ce blog, vous vous souvenez sûrement de la fermeture prématurée de notre boulangerie favorite en août 2008.

Depuis cette date maudite, nous errons de boulangerie en boulangerie à la recherche du pain qui nous plaira.

Nous croyions avoir déniché l'oiseau rare mais deux ou trois mauvaises expériences nous ont obligé à revoir notre position.

Eh bien, je crois bien que nous avons trouvé !

Lundi et aujourd'hui, nous avons acheté du pain à Marcinelle, pas trop loin de chez nous et nous sommes conquis... Un bon pain, sentant bon le frais et se conservant très bien.

Il est vrai que son prix est plus élevé que la plupart des autres mais quand on aime...

Allez, encore une victoire du bon goût artisanal sur la marchandise industrielle !

mercredi 14 avril 2010

Expérimentations


Le 15 mars dernier, je vous avais raconté mes problèmes de vue. Je ne sais pas si c'est normal mais la vue floue que j'ai à l'œil droit est essentiellement variable.

J'expliquerai les choses à mon ophtalmologue et je crains bien qu'elle va me dire que cela n'est pas possible ! Et pourtant, ma vue est nettement meilleure le soir et en plus elle s'est améliorée depuis quelques jours. Hier, au volant de ma voiture, j'ai fait plusieurs expériences devant Micheline avec des résultats très différents des semaines précédentes.

Pourquoi ? J'avoue ne pas comprendre mais le fait est là !

En attendant, je continue mon petit bonhomme de chemin. Ne vous étonnez donc pas si vous me rencontrer avec une main devant un œil... J'analyse scientifiquement le phénomène. Avec l'espoir que l'on m'écoutera !

Mais existe-t-il un terrain d'entente entre un médecin et un ingénieur ?

mardi 13 avril 2010

Le deuxième


Deuxième visite de la semaine chez un médecin, ce mardi ! Micheline devait voir son cardiologue à l'hôpital, comme d'habitude tous les ans.

Visite de routine puisque l'homme de l'art n'a rien trouvé d'inquiétant tant au niveau de son électrocardiogramme que pour les résultats de la prise de sang ou encore l'échographie qu'il pratique lui-même en suivant de très près les images.

C'est qu'il est fort rigoureux ce médecin. Il ne se contente pas regarder quelques documents. Il questionne, prend des notes et surtout, prend son temps pour s'occuper de ses clients.

En général, on sort de son cabinet en étant rassuré et sûr que rien n'a été laissé au hasard.

J'apprécie beaucoup ce médecin qui ne considère pas ses clients comme des numéros !

lundi 12 avril 2010

Ma santé


Je reviens de chez mon médecin où je suis allé me faire piquer (comme tous les six mois) pour mon problème de prostate. Le plus dur dans cela étant de lire et de comprendre le mode d'emploi (60 cm x 60 cm) de préparation du produit à injecter !

En même temps, j'ai été prendre connaissance des résultats de la scintigraphie de ma demi-thyroïde que j'avais oublié de faire faire en 2008 ! Depuis 1994, le médicament que je prenais était dosé à 50µg. A partir de dorénavant, on passera à 75µg...

Tout semble donc bien aller dans ma vieille carcasse sauf un excès de cholestérol que l'on devrait surveiller d'un peu plus près !

Je suppose que je vais devoir tout doucement penser à me mettre au régime aidé par l'un ou l'autre de ces médicaments miracles.

Bon pour le service !

dimanche 11 avril 2010

11 avril, une date importante !


Évidemment cette date est importante. C'est celle de l'anniversaire de Micheline !

Depuis 9 heures ce matin, avec un coup de fil de son papa, le téléphone n'arrête pas de sonner et les mails arrivent en quantité. Ajoutez à cela les souhaits sur Facebook et vous comprendrez que nous sommes fort occupés à traquer le moindre petit message pour qu'elle même puisse y répondre.

C'est en général la partie que je préfère... Remercier ceux qui ont fait l'effort de penser à vous en vous envoyant un message d'amitié. Imaginer Untel ou un(e) autre en train d'écrire et surtout répondre avec chaque fois un petit mot différent.

Et puis, il y a des voix que l'on n'entend pas souvent, des personnes un peu perdues de vue et les amis qui se rappellent à votre bon souvenir.

Nous avons même trouvé du courrier dans la boîte aux lettres ! Un dimanche, vous vous rendez compte ?

samedi 10 avril 2010

le numéro 800 et c'est gratuit !


Ceci est le 800e message de ce blog

Je vais donc le consacrer à un petit retour en arrière... Le 14 décembre 2007, je décidais d'ouvrir un blog pour faire comme tout le monde. Comme nous vivons dans un monde où tout passe et trépasse très vite, les blogs ne sont plus à la mode et les gens vont sur Facebook en perdant sûrement un peu de leur personnalité face à ce monstre "uniformisé" où les amis poussent comme des champignons et les fautes d'orthographe pullulent ! Soit, c'est leur goût et j'y suis aussi !

Au cours de ces 800 articles, j'ai poussé des coups de gueule, j'ai raconté les joies et les peines que tout être humain vit au cours de son existence et j'ai surtout pris plaisir à vous faire vivre un peu de ma vie et celle de mes proches.

Aujourd'hui, le ciel est bleu et les oiseaux chantent, hier c'était un autre climat, d'autres bruits, demain ce sera encore autre chose et c'est bien ainsi.

L'homme (et la femme aussi) a besoin de changement, de briser le train-train quotidien pour entrer dans le rêve ou mieux encore faire rêver les autres. Pendant ces 800 jours, j'ai essayé, bien simplement, de vous faire rêver et si j'y suis parvenu une seule seconde, j'ai le sentiment du devoir accompli et de ne pas avoir perdu mon temps !

vendredi 9 avril 2010

Le tabac de Papa


C'est une phrase que j'entends de temps en temps quand mon beau-père va entamer son dernier paquet de tabac, il téléphone pour que nous allions lui en racheter.

Il faut dire qu'il est difficile et que fumer une bonne pipe est pour lui un de ses derniers plaisirs...

C'est qu'en plus, il est "difficile" ! Tabac de la Semois, coupe moyenne pour pipe, voila son goût. Et il ne faut pas essayer de lui faire apprécier autre chose !

Nous sommes donc passés chez un des rares marchands à encore vendre ce qu'il lui plaît. Le magasin est situé à Marchienne, pas trop loin de chez nous et évidemment, nous y sommes connus. Hélas, le tabac habituel était manquant. Nous nous sommes donc rabattus sur un autre, de caractéristiques identiques quant à la provenance et la coupe.

Espérons que cela lui plaira. Réponse dans peu de temps !

jeudi 8 avril 2010

Concentration et impro


Il y a ainsi des entraînements d'impro qui sont bien plus profitables que d'autres... Hier, ce fut le cas.

Christophe était notre coach et il a mis l'accent sur la concentration en nous proposant divers exercices dont celui-ci : Une personne X tourne son regard vers son voisin (ou sa voisine) Y et ils se regardent les yeux dans les yeux pendant autant de temps que X le désire. Puis X détourne le regard et Y prend le relais avec le suivant...

Croyez-moi, il règne un silence de cathédrale dans la salle et à la fin, on se retrouve dans un état de concentration extrême et propice à la suite de l'entraînement.

Christophe a beaucoup insisté sur la rencontre, les personnages et les manipulations qui permettent de bien débuter une impro. Chacun a ainsi pu s'essayer dans différents rôles. C'est ainsi que j'ai été tour à tour, confesseur, aveugle dans une salle d'attente ou encore gardien de square ! Et j'ai beaucoup apprécié de recevoir des conseils et des remarques constructives de mes partenaires et du coach.

Je crois bien que tout le monde a passé une excellente soirée. Preuve, spontanément nous nous sommes applaudis après le debriefing et chacun est resté assis un long moment pour ne pas briser le charme !

Pour ce moment, je vous dis merci...

mercredi 7 avril 2010

Rien n'a changé !

Extrait du "Diable Rouge", une pièce de Antoine Rault.

"Comment créer de nouveaux impôts ?"

Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…
Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État… l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les états font ça.
Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
Mazarin : On en crée d’autres.
Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.
Mazarin : Oui, c’est impossible.
Colbert : Alors, les riches ?
Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.
Colbert : Alors, comment fait-on ?
Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… C’est un réservoir inépuisable.

mardi 6 avril 2010

Dilemme !


Deux grandes nouvelles se disputent la une de ce blog aujourd'hui.

10000 visiteurs sur ce blog depuis la mise en route du compteur fin août 2008, soit près de 17 visiteurs par jour !

L'arrivée de notre nouvel ordinateur. Mon ami Jean-Pierre est arrivé vers 13h30 et deux heures plus tard, tout fonctionnait comme avant ! Ouf, nous avons récupéré toute les adresses mail de nos correspondants et Micheline a retrouvé tous ses fichiers.

Me voila donc prêt à affronter les rigueurs de l'informatique et à accueillir de nouveaux visiteurs sur ce blog.

Le nouveau clavier est bien souple et on s'habitue vite à la couleur noire de l'ensemble et en plus, l'écran plat est nettement moins encombrant que son ancêtre à tube cathodique !

Quant au compteur de visites, je le consulte très peu sauf depuis hier où je guettais le passage à 5 chiffres !

lundi 5 avril 2010

Le tir à l'arc

video


Dès le retour des beaux (ou presque) jours, l'envie de tirer à l'arc me revient ! Et comme depuis plus de trente ans, je sais que je passerai mon envie en partant en vacances.

J'ai tiré à l'arc en Espagne, au Maroc, en Grèce, en France, en Suisse, en Sicile, en Corse et même en Turquie mais jamais dans mon pays !

Il faut dire que le Club Med avec qui nous partons en vacances depuis 35 ans nous a toujours bien accueillis pour pratiquer ce sport : Nous avons ainsi pu tirer face au Mont Blanc, face à la mer, au pied du Cervin ou de nuit à la lumières des projecteurs et même à l'abri comme dans cette petite vidéo prise à Vittel, l'an dernier... Vous remarquerez que je porte fièrement la médaille d'or que je viens de gagner !

Une raison de plus d'attendre les vacances avec impatience et je crois bien que cette année, on remet ça ! Rendez-vous devant les blasons !

dimanche 4 avril 2010

Encore un nouveau !


Le Saint Charles, vous connaissez ?

Il y a gros à parier que non puisque ce restaurant est ouvert depuis le jeudi 1er avril ! Il se situe dans l'enceinte même du charbonnage du Bois du Cazier, lieu de mémoire de la région.

Un accueil souriant (cela change du précédent resto, au même endroit), une cuisine de qualité (toujours la même car toujours le même chef), des prix compétitifs (entrée + plat pour 15€), du vin au verre à 3,5€ et un service féminin de classe. J'aime et j'en redemande !

Nous avons été les premiers des premiers clients jeudi et nous espérons que ce parrainage portera chance à cette bonne maison. Nous y sommes retournés aujourd'hui avec toujours le même plaisir et déjà d'autres plats !

Et puis quand on a été cuisinier dans de bonnes maisons comme celles que l'on nous a citées, cela laisse toujours des traces... C'est bien le cas ici !

samedi 3 avril 2010

Triste samedi


Rassurez-vous, aucun malheur n'est arrivé ! Simplement que ce samedi de Pâques est vraiment maussade.

C'est vrai que d'habitude, je ne fais guère attention au temps qu'il fait puisque je n'y puis rien mais aujourd'hui, je plains particulièrement celles et ceux qui ont décidé de partir quelques jours pour profiter de ce long week-end.

Il pleut, il vente, le ciel est bas et il ne fait pas chaud du tout !

J'ai aussi une grande appréhension pour les cloches qui vont revenir de Rome, cette nuit et qui risquent de ne pas retrouver leur chemin ! Par précaution, je viens de cuire quelques œufs durs... Si demain, il n'y a rien dans le jardin, j'aurai quand même une surprise de Pâques.

Une petite pensée aussi pour les clients de Carrefour qui se trouvent peut-être devant des portes fermées...

vendredi 2 avril 2010

Alarmes intempestives


Vous en avez déjà subies plus bruyantes les unes que les autres.

Ces alarmes qui se déclenchent toujours au mauvais moment : pendant la nuit, pendant votre sieste (bien méritée !) ou pendant que vous écoutez quelque chose d'intéressant à la télé ou encore pendant un coup de fil important.

Ces alarmes qui se déclenchent sans raison sont, paraît-il, répertoriées par les autorités de façon à punir les propriétaires négligents...

Leur prolifération fait que plus personne ne s'y intéresse et que les malfrats peuvent donc facilement s'introduire dans une maison sans craindre la réaction des voisins...

Tenez, depuis trois heures, c'est la quatrième fois qu'une alarme se met en route dans le quartier. Qui s'en inquiète ? Même Avatar, mon saint-bernard (virtuel), reste de marbre. Il faut dire qu'avec l'âge, il est un peu sourd !

jeudi 1 avril 2010

Il est en librairie...


Si vous suivez un peu l'actualité, vous savez sûrement que le septième livre de Micheline est paru. Depuis mardi, les premiers exemplaires sont arrivés et l'opération "Magasin de contes" a commencé !

Je vous avais raconté en son temps que la couverture avait été réalisée par nos amis Dominique et Dominique. J'avais pris en photo un magasin de Mont-sur-Marchienne

et ils avaient transformé l'image pour en faire une couverture flamboyante... Vous voyez ici, l'auteur au milieu de ses enfants :

Cet après-midi, nous sommes allés porter cinq livres à notre librairie favorite : La Maison Huwart, avenue Paul Pastur, face au Musée de la photo.

Normalement votre regard devrait être attiré... Mais pour une dédicace, il faudra venir nous dire bonjour ! Nous vous attendons...